La Confrérie du Chipiron de Bidart

La Confrérie du Chipiron de Bidart en quelques mots…

Le nom de cette confrérie du Pays Basque côtier s’accompagne de la formule « du Pays Basque et de la Côte Aquitaine » pour étendre son territoire jusqu’à d’autres horizons régionaux.

La Confrérie du Chipiron de Bidart a été créée en 1984 à l’initiative d’un hôtelier restaurateur local, Pierre Charritton. Celui-ci avait fait carrière à Paris (6ème) avant de créer son établissement à Bidart, « le Bidartea ». Son but était et demeure encore « la valorisation des produits de la mer, de la pêche régionale et de sa cuisine spécifique et plus particulièrement du chipiron ». Au décès de son fondateur, la Confrérie a connu quelques vicissitudes et fortunes diverses jusqu’à ce qu’un groupe de confrères renouvelé lui donne un nouvel élan.

A ce jour elle compte une quinzaine de membres adhérents permanents, ce qui lui permet d’être présente à de nombreux chapitres en France et aussi à l’étranger.

Ainsi la Confrérie du Chipiron de Bidart s’est jumelée avec la Confrérie de l’Ail Rose de Lautrec, la « Confraria Gastronomica do Mar » de Matosinhos (près de Porto au Portugal) et la « Confraternita della Nocciala Toda Gentile du Langa » (Confrérie de la Noisette Ronde, Gentille de Langa) à Cortemilia près de Savone en Italie. Elle est aussi membre du Conseil Français des Confréries (Cofraco), Fédération Nationale des Confréries Gastronomiques et Vineuses.

Les hommes la confrérie du Chipiron portent une cape bleue en velours gaufré, rappelant les vagues et les couleurs de l’océan, bordée d’un galon coloré évoquant algues et coraux, et sont coiffés d’un large béret brodé aux armes de la confrérie. Les femmes arborent le costume inspiré des batelières de Pasajes (Pasaia en basque – « le passage »)* constitué de deux jupes superposées, d’un gilet bleu-marine et sont coiffées d’un chapeau de paille.

*Pasaia est une commune du Guipuscoa dans la communauté autonome du Pays basque en Espagne. C’est le port industriel de Saint-Sébastien, la ville voisine, et de la province. Les deux populations historiques qui forment la commune de Pasaia sont les villages de San Pedro et Donibane (en castillan San Juan), nées sur les rives opposées à l’entrée du port de Pasaia. La commune est disposée autour du bras de mer et du port de Pasaia. La Ria de Pasaia est un port naturel superbe, isolé des coups de mer du Cantabrique, et communique avec celui-ci au moyen d’un canal naturel étroit.

Le Bureau de la Confrérie du Chipiron de Bidart est composé de :

– Nicole Rio, Présidente-Grand Maître et Jean Forasté, Vice Président,

– Bernard Lafferrairie Secrétaire et Marie Maisterrena, Secrétaire Adjointe,

– Jeannette et Roger Le Meur, Trésorier et Adjoint,

– Philippe Labarthe, Grand Maître de Bouche.

La Confrérie du Chipiron de Bidart tient son chapitre annuel le dimanche qui suit le jeudi de l’Ascension et y accueille une cinquantaine de confréries françaises et aussi du Portugal, d’Italie, de Belgique et d’Espagne.

Les membres de l’ordre bidartar (habitants de Bidart) visitent aussi une cinquantaine de confréries tout au long de l’année.

Depuis 2016, la Confrérie est présente sur les Foires aux Produits Basques (Bidart’Eko Azoka) tous les mardis matin en juillet et août pour la vente de chipirons en conserves, de rillettes de poissons, de bijoux et de T-shirts à effigie de la Confrérie.

Texte élaboré avec des extraits de “Chevaliers d’Aquitania” (Collection Chevaliers des Confréries)

Signatures des membres fondateurs de la Confrérie du Chipiron

signature membres fondateurs de la confrérie du chipiron